Présentation du Club Entrepreneurs

Découvrez le Club Entrepreneurs de L’Oréal Alumni
Un espace de réflexion et d’échange, de soutien et de créativité pour les porteurs de projets.

En novembre 2016, L’Oréal Alumni a créé le Club Entrepreneur qui accueille déjà 12 porteurs de startup, pleins d’idées, d’énergie et de talent.

  • Apprendre en marchant.

Créer son entreprise, c’est « l’action learning » par excellence : on apprend en marchant, en se confrontant à chaque étape, directement. Parce que personne n’est là pour nous assister, parce que c’est nous, le patron, le fondateur, qui prenons toutes les décisions…

Dans le monde Corporate, notre parcours a été (plus ou moins) balisé : le savoir-faire, la connaissance du marché, les clients, l’organisation font déjà partie de ce qu’on pourrait appeler le « capital immatériel » de l’entreprise, transmis entre collaborateurs. Celle-ci prend aussi en charge tous les aspects administratifs et la gestion financière.

En tant que créateur d’entreprise, nous n’avons qu’un souhait : nous consacrer à la mission première de l’entreprise: changer le monde de nos clients. Il nous faut les convaincre et leur délivrer un service ou produit de qualité en temps utile.

Nous aimerions y consacrer 100% de notre énergie. Et pourtant, il nous faut à chaque instant gérer le quotidien, l’administratif, la trésorerie, mettre en place une organisation, un écosystème, des partenaires.

Tout un nouveau champ de compétences à développer et de contraintes à ne pas ignorer s’ouvre devant nous et pas question d’y déroger.

  • La solitude de l’entrepreneur n’est pas un mythe. Celle du porteur de projet est plus grande encore.

Au tout début, comme Adam sans Eve, le porteur de projet est bien seul avec parfois l’impression que tous sont contre lui, que les montagnes doivent être déplacées pour accéder au paradis, aller au bout de son projet et imposer son innovation.

Echanger entre nous, c’est se rendre compte que l’on n’est pas seul, que les difficultés ne viennent pas de nous, mais elles font partie intégrante du parcours. Rompre la solitude, c’est à la fois trouver un soutien réconfortant, efficace et gagner du temps en bénéficiant de l’expérience de ses pairs.

  • Une mine de diversité, toujours plus de richesse.

Nous avons tous fait nos classes, plus ou moins longuement, chez L’Oréal, marqués par une forte culture d’entreprise et d’innovation. Et pourtant la diversité est là, dans les profils, les âges et les métiers, comme dans les projets, de l’innovation pointue au e-commerce, de la reprise d’entreprise à la structure de conseil, de la production industrielle à une nouvelle vision de la nutrition, de l’assurance à l’atelier de photographie,

Toute cette diversité de point de vue et d’expérience enrichit le feedback et élargit nos perspectives.

  • Parler, c’est réfléchir.

S’il y a bien une chose difficile à faire, c’est de « pitcher ». Et pourtant, c’est probablement une activité primordiale du porteur de projet : présenter son activité en 1, 2 ou 5 minutes. Répéter son message, ne pas se perdre dans les méandres de sa pensée, s’adapter à son interlocuteur au pied levé…

Notre groupe de travail offre cet espace de réflexion sur le pitch. En partageant son projet en 3 à 5 minutes, en s’écoutant le faire une fois encore, et devant un public bienveillant, chacun accède à une nouvelle réflexion, et se rend compte de ses longueurs, comprend où il convainc, et où il perd l’auditoire. Par ses questions, le groupe aide à la clarification.

  • La puissance de la bienveillance.

La bienveillance dans le Club Entrepreneur L’Oréal Alumni, c’est l’outil par excellence. Chacun s’écoute et les feedbacks donnés avec respect et empathie, font mouche. La bienveillance nous offre le parler-vrai : nos encouragements et célébrations sont sincères, nos alertes et critiques sont verbalisées et deviennent audibles parce que bienveillantes.

  • Un pour tous, tous pour un. Le pouvoir de l’intelligence collective.

C’est un peu tarte à la crème, alors on a tendance à l’oublier. Et pourtant, ça marche! A réfléchir tous ensemble sur un sujet, on est plus créatif, plus fort, riche de plus d’expertises. Les angles de vues sont multipliés, les hypothèses plus nombreuses. Nous ne sommes plus dans le choix binaire, nous imaginons d’autres voies plus subtiles, plus performantes, plus innovantes.

Et se mettre au service des autres, de temps à autre, est vraiment bon pour le moral  et la confiance en soi.

  • L’agilité mentale, une nouvelle source d’inspiration

Laisser de côté le projet qui occupe nos pensées 24h sur 24 (ou presque), se donner un moment pour se mettre à la place de l’autre, se projeter dans son business, sa vision et ses problématiques, nous permet de rebondir sur notre propre startup, par benchmarking, par inspiration, par association d’idées.

  • Parler, bavarder, échanger, réseauter, c’est la clef. On ne le dira jamais assez!

Faites circuler les idées, elles reviennent plus fortes !

Pour vos questions, commentaires, suggestions, contactez Stéphanie Daudier stephanie@the-inspiration-lab.com

Un grand merci à BNPAPRIBAS et à toute l’équipe du Flagship Innovation de la Place de l’Opéra qui nous accueille une fois par mois.