Interview d’un entrepreneur du Club Entrepreneurs L’Oréal Alumni : Pascal Gauzes, galeriste : Pijama Galerie

photo corporatePascal,  tu as créé la galerie Pijama. C’est quoi?

La Pijama Galerie est une galerie d’art contemporain, spécialisée sur les talents émergents, et pas seulement en fonction de leur âge.

C’est un endroit ouvert à la jeune création, éclectique et un vrai lieu de rencontre entre public et artistes, de collaboration entre artistes et aussi de mixité, où les « collectionneurs » côtoient les « amateurs » ou les simples « regardeurs » tout en ayant le même souci de leur offrir une expérience, une découverte, et pourquoi pas de leur permettre de changer de regard : sur les jeunes talents ou sur l’art contemporain qui parait aux profanes souvent quelque chose d’abscons.            

Quelle a été ton inspiration ?

Je me suis lancé sans faire de benchmark. S’il devait y avoir une inspiration, je dirais Michel et Augustin, pour le positionnement de trublion. Je voulais surtout donner un coup de fouet aux idées reçues sur l’art contemporain parisien.

montage association libremontage association libre 2

 

Où en-es-tu du développement? Quelles sont les prochaines étapes?

J’ai commencé dans un tout petit lieu, c’était un challenge de réussir à créer des ambiances, une scénographie voire parfois de réussir à convaincre des artistes d’exposer.

J’ai tout de suite eu l’appui de la presse, cela m’a poussé à passer plusieurs caps : être admis à l’unanimité au Comité Professionnel des Galeries d’Art, participer à ma première foire, ouvrir ma galerie on-line.

J’ai aussi décidé de donner un ton éditorial plus engagé en m’intéressant particulièrement à l’art et la psychanalyse, une façon différente d’aborder l’art.

La prochaine étape ? Devenir une galerie commerciale, c’est à dire capable de générer un flux de ventes sur les expositions, sur le catalogue, et faire grandir les artistes que je représente.

 

Quels sont les leviers de développement ?  

Des connexions avant tout : dans le marché de l’art et des collectionneurs, c’est là qu’est mon levier principal : un fichier de qualité et deux ou trois collectionneurs qui décident de suivre mes artistes.

 

Qu’as-tu appris de cette aventure?photo retombe¦ües galerie

C’est une aventure avant tout humaine : découvrir des artistes, apprendre à travailler avec eux, dans un temps limité, les mettre à l’aise pour qu’ils osent montrer leur travail au public. C’est aussi une vraie leçon de vie, j’ai rencontré par ce biais des artistes qui ont balayé des idées reçues et m’ont fait évoluer. Si vous passez, je vous parlerai pendant des heures de ma dernière exposition sur le rose et l’artiste qui défend cette couleur : Kirkis Rrose

 

 

 

 

Pourquoi fais-tu partie du Club Entrepreneurs de L’Oréal Alumni ? Ça t’apporte quoi ?

Quand j’ai reçu l’invitation du club des entrepreneurs, je me suis dit que c’était une excellente opportunité de faire du networking dans un environnement positif entouré de gens ayant un humus commun, la culture l’Oréal. Je n’avais pas forcément beaucoup d’attente au départ, l’idée était surtout de rencontrer des gens qui réussissaient à avoir une autre vie après l’Oréal, et rencontrer différents profils et surtout être face à la réalité des problématiques d’autres entrepreneurs. C’est aussi la possibilité de se sentir utile de manière différente, car quand on est entrepreneur on devient schizophrène, on ne sait jamais si on est complètement déconnecté du monde extérieur ou complètement égocentré. S’accorder quelques heures de respiration, comme l’image le laisse suggérer, c’est vital.

 

Nous, qui lisons ton interview, comment pouvons-nous t’aider?

Prochaine étape, venir à ma prochaine expo hors les murs.

A découvrir sur mon site internet. Inscrivez-vous à la newsletter, laissez-vous tenter, et parlez de ma galerie autour de vous.

J’aimerais aussi trouver une sorte de mentor, quelqu’un passionné par l’art, qui n’a pas envie forcément d’ouvrir une galerie, mais peut-être d’intervenir dans une aventure existante et faire grandir un projet plein d’avenir. Avis aux amateurs.

photo salon cool photo pascal galerie 2

 

 

www.pijamagalerie.paris

Pour rejoindre le Club Entrepereneurs de l’Oréal Alumni, envoyez un email à Stephanie@the-inspiration-lab.com